× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Vivendi continue de grignoter des parts.
 

De passage ce mardi, à Paris, le chef de la diplomatie italienne, Angelino Alfano, a exprimé "la forte préoccupation italienne concernant cette opération".

Votre opinion

Postez un commentaire