× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Alors que l'offre publique d'achat (OPA) de Vivendi sur Gameloft a été close vendredi 27 mai, le sort de l'éditeur de jeux vidéo pour mobile semble réglé et les frères Guillemot devraient perdre le contrôle de leur société.
 

Vivendi peut compter sur 47% du capital de l'éditeur de jeux vidéo. Sa dernière offre, close vendredi 27 mai, valorisait sa proie à 700 millions d'euros, le double de la valeur de Gameloft au début de l'offensive du groupe de médias, qui vise désormais le contrôle d'Ubisoft.

Votre opinion

Postez un commentaire