Un artisan taxi lance un recours administratif contre l'État qu'il estime responsable de la dépréciation du tarif de la licence.
 

Un chauffeur de taxi a décidé de lancer un recours administratif pour prouver la responsabilité de l’État dans la chute du prix des licences. S’il obtient gain de cause, tous les taxis pourront revendiquer ce droit. Pour l’État, la facture pourrait atteindre 6 milliards d’euros.

Pascal SAMAMA

journaliste

Votre opinion

Postez un commentaire