Uber a décidé de ne pas commenter la campagne de Chauffeur Privé qui sera affichée début septembre dans les gares parisiennes et lyonnaises..
 

La campagne de publicité de Chauffeur-Privé pointe les pratiques d’optimisation fiscale d’Uber. Pour la société française, c’est une concurrence déloyale qui défavorise son activité et celle des autres prestataires français, qu'ils soient taxis ou VTC.

Votre opinion

Postez un commentaire