× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Uber va devoir publier sur ses deux sites un avis rendant compte de sa condamnation.
 

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce jeudi 16 octobre la filiale française de la société américaine a une amende de 100.000 euros pour avoir présenté comme du covoiturage une offre payante de transport de particuliers.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Biiip
    Biiip     

    Autant pour les VTC je dit merci à UBER, mais sur ce coup là par contre la sanction est trop légère. Les VTC oui, le travail au noir non.

  • Elminster
    Elminster     

    Pas cher payer pour avoir favorisé le travail au noir au détriment des taxis ET des VTC.

Votre réponse
Postez un commentaire