Watchfrog crée donc des larves d’amphibiens mais aussi d’alevins qui deviennent fluorescents au contact des produits chimiques. Les mesures peuvent se faire sur site.
 

L’arrêté du 11 janvier 2007 fixe des normes de qualité à respecter pour un certain nombre de substances dans l’eau potable dont le chlore, les nitrates, les pesticides et les bactéries. Une start-up française développe un procédé novateur: la culture de têtards qui deviennent fluorescents au contact de la pollution de l'eau.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire