Wiko View 2 Plus
 

Le premier, un fournisseur français de services télécoms aux entreprises estime que le second, qui fabrique des smartphones, a ruiné son business et réclame 30 millions d’euros.

Votre opinion

Postez un commentaire