Les petits retards de paiement s'accumulent de la part des grandes entreprises face à leurs forunisseurs.
 

Les PME sont les plus fragilisées par ce non respect des délais de paiement, qui génère des trous dans leurs trésoreries de l’ordre de 16 milliards d’euros.

Votre opinion

Postez un commentaire