La principale mission de l'AFA sera de surveiller les entreprises de plus de 500 salariés et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires.
 

Comme le prévoyait la loi Sapin II, l'agence anti-corruption verra le jour mercredi. Les 70 agents qui y travailleront pourront contrôler et sanctionner les entreprises qui contreviennent aux règles.

Votre opinion

Postez un commentaire