En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
À Ivry, le plus important centre de traitement de déchets d'Ile de France est bloqué depuis mardi.
 

Comme l'avait annoncé la CGT dès le début de la semaine, le blocage du centre de traitement des déchets d'Ivry n'était qu'un préalable. Désormais, les quatre centres de la Syctom qui gèrent l'Île de France sont touchés. Et le mouvement se développe en province.

Pascal SAMAMA

journaliste

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • Serj
    Serj     

    Face à au "déni de démocratie" que constitue le 49.3 de l'aveu même de certains membres du gouvernement, faut pas s'étonner du retour de flamme... Et malgré leurs interviews sur des tons outrés et larmoyants rien y fait: une bonne part de la population continue de soutenir le mouvement de grève et de blocage, suffit de voir les résultats des sondages (dont la plupart donne des résultats majoritairement favorables aux blocages.)

  • Pjl
    Pjl     

    Une énorme déception de tout ces quidams qui nous gouvernent,que le bon sens voudrait que se soit les plus intelligents et les plus aptes à prendre la ou les bonnes decisions .si ils étaient tous très intelligents,ils devraient être capable de prendre une décision ou apporter une solution à tout cela ....mais incapable de voir,d'entendre,d'agir,de s'engager,de respecter,d'écouter,etc ..etc..ah oui 2017 ça c'est balèze et important. Je vous foule forcément du pied,gents incompétent ,arrivistes et imbus de vôtre égo qui approche l'idée de l'infini. Je vous souhaite néanmoins une bonne journée.

  • Xary
    Xary     

    Ça me rappelle une chanson de Reggiani
    "Les rats sont entrés dans Paris"

    Inondation, grève des poubelles, grève des transports, euro-foot quelle pagaille annoncée.
    Va-t-on voir les pilleurs ?
    Les casseurs de retour ?
    Les banlieues en feu ?

    Si au moins les djihadistes pouvaient rester tranquilles

    ... Une pause s'il vous plaît !
    Laissez ces pauvres parisiens respirer un peu !

    Anal JESIC
    Anal JESIC      (réponse à Xary)

    Pour Reggiani, ce sont les loups qui sont entrés dans Paris, mais les rats vont peut-être bientôt les remplacer...

    Xary
    Xary      (réponse à Anal JESIC)

    Excuse t'as raison !
    Les loups.
    J'ai fait un très mauvais lapsus

  • beaudolo
    beaudolo     

    Je trouve que les speudos reflètent finalement bien l'esprit des rédacteurs de commentaires, Truc, par exemple, aurait aussi pu s'appeler Machin ou encore Bidule!

  • Xary
    Xary     

    Quiconque est allé habiter (donc travailler) dans un autre pays occidental, est choqué de ce qui se passe en 2016 en France.
    La France du travail devient ringarde. Les grèves pour un rien font rire nos voisins de frontières.
    La France devient un "super beau pays .. Mais pour les vacances ou la retraite, uniquement".

    Xary
    Xary      (réponse à Xary)

    Je me compte dans les quiconque.
    Français de souche agraire.
    Enfant d'ouvriers, qui avaient quitté la campagne car ne pouvaient plus vivre de la terre.
    Ai été faire un peu tous les boulots en Allemagne, en Belgique et en Suisse.
    De retour en France pour être peinard jusqu'à ma retraite ...

  • beaudolo
    beaudolo     

    oups

  • boulogne 1970
    boulogne 1970     

    france=grève toujours la même image quel pays comparons les époques on n en est plus à la lutte des classes sauf avec certains syndicats et leurs permanents qui trouvent du boulot à paralyser un pays entier pour leurs calculs politiciens ou syndicaux sûrement que le le leader trouvera un poste au conseil économique et social ou ailleurs comme son prédécesseur bien payé et bien planque

  • beaudolo
    beaudolo     

    Paralysie des transports publics, barrages des routes, blocages des entreprises, coupures sauvages d’électricité, saccages à répétition,…tous ces actes terroristes s’appellent en France « faire la grève ». Est-ce vraiment cela la grève ? bien évidemment non, mais quand ces actes deviennent récurrents et sont impunis les Français finissent par le croire. Certains vont même plus loin encore dans la déstabilisation de l’Etat, ils organisent des pétitions contre les « violences policières », souvent constatées par eux-mêmes et relayées par certains médias, alors que les forces de l’ordre ont fait preuve d’une sérénité exemplaire face aux agressions qu’elles ont subies durant deux mois sans discontinuité.
    Vraiment, la France a fait un grand bond en arrière de 80 ans, mais la plupart n’en n’ont absolument pas conscience aidés en cela par des organisations bien plus soucieuses de leurs « prérogatives » que de l’avenir de la France !

  • Yoyoman
    Yoyoman     

    J'ose pas imaginer ce que serai notre vie actuelle avec des gens comme vous (ceux qui critique les mouvements de grève actuel) si vous aviez été là a chaque grand mouvements de l'histoire. Nos ancêtres doivent s'en retourner dans leurs tombe

    Xary
    Xary      (réponse à Yoyoman)

    Oui mais nous ne sommes plus en 36 !!!
    Depuis "68" les mentalités des patrons ont évolué et l'exploitation de l'homme par l'homme s'est grandement atténuée.
    Au moins en Europe de l'ouest.

    La négociation est l'arme syndicale qui aura le plus de succès. La paix sociale est le meilleur moyen pour se sortir ensemble de la crise économique.

    Le comprendre ... C'est jouer gagnant/gagnant pour les deux "classes" (pour ceux qui veulent perpétrer la lutte des classes)

  • Yoyoman
    Yoyoman     

    Bonjour à tous, pour commencer je tiens à dire que je ne fait partis d'aucun syndicat. Mais quand je vous lis enfoncer la CGT comme ça je me dis que vous devez être soit à la retraite, patron ou bien protégé comme fonctionnaires ou militaire. C'est vrai qu'ils faut des réformes pour relancer le travail ,l'économie, et le pouvoir d'achat mais cette loi n'est là que pour enfoncer encore plus l'ouvrier , celui qui nourrit la France (nettement plus nombreux que les autres catégorie) . Vous critiquez un syndicat qui fait ce qu'il peut pour se défendre des politiques qui soit disant pour le peuple votent contre le peuple et ça vous dérange dans votre petit quotidien

    Xary
    Xary      (réponse à Yoyoman)

    Yoyo

    La CGT est d'un autre monde. Dans les années 50 et jusqu'en "68" , oui un syndicalisme radical était indispensable. Après les patrons, le capitalisme a été plus apte à négocier en gagnant/gagnant.

    Ça les syndicats ont eu du mal à le comprendre. Les allemands ont été plus rapides que nous. Depuis quelques années la CFDT l'a compris.

    La CGT, nous tapons dessus car ses actions sont NOCIVES. Surtout pour l'emploi. La CGT contribue pénaliser des entreprises donc à créer du chômage pour défendre ceux qui n'en ont pas besoin.

    Oui la CGT est créatrice de chantage, bien plus que les patrons et le capitalisme.
    Leur méthodes nous les avons vues à l'œuvre dans l'économie de l'ancienne Europe de l'est. Le fossé entre les ex deux Allemagne est parlant. Les allemands de l'est étaient ils plus heureux que deux de l'ouest ??? J'en doute.

    Yoyoman
    Yoyoman      (réponse à Xary)

    Je ne défend pas la CGT, c'est juste que de voir autant d'énergie contre le mouvement actuel et rien contre une politique qui passe tout en force. Et pour l'instant je n'y vois rien de bon. Comme tu dis en Allemagne ça marche mieux seulement on n'a pas un gouvernement allemand et puis si on y regarde plus prêt je ne suis pas sûr que les allemands soit si bien que ça dans leur système où beaucoup sont obligé d'accumuler plusieurs travail comme aux USA pour juste s'en sortir. En France on avait un bon système avec des ouvriers travailleurs (en moyenne) avant que les politiques tue l'économie ou la fasse fuir. C'est leur système , les règles administratives qu'il faut changer et quelques petites choses dans les entreprises au lieu de vouloir réformer complètement la loi travail

    Xary
    Xary      (réponse à Yoyoman)

    Je suis d'accord avec tamise au point.
    Je voudrais ajouter qu'en France nous n'avons pas compris (du moins pas voulu comprendre) que notre système social a été créé avec les circonstances des 30 glorieuses. Boom économique, beaucoup de jeunes, peu de vieux (effet de la guerre).
    Donc beaucoup de contributeurs et peu de bénéficiaires. Peu de cotisation suffisaient alors à financer les personnes dans le besoin (retraite, maladie, chômage)

    ... Mais mais mais ... La pyramide s'est inversée : moins de jeunes, plus de vieux et surtout bien moins de cotisants et plus de bénéficiants. La dessus chômage record ...
    C'est de l'arithmétique de CM2.
    Combien ça coûte ?
    Combien faut donner pour financer.

    Un calcul simple pour illustrer : les retraites.
    Tu bosses 40 ans : tu dois financer ta retraite qui va durer 20 ans (même plus !!!)
    Est ce que tu cotises chaque mois la moitié de que ce que tu voudrais toucher a la retraite ???
    Et ça sans compter que sur ta feuille de paie, tu dois financer ton chômage, ta maladie. Illustration simpliste c'est sur mais pour faire comprendre que le système actuel ne peut pas perdurer et que des réformes DOIVENT hélas être mises en place.

    Avez vous fait ce calcul simple ?
    Moi je l'ai fait et ça m'a aider a comprendre que notre système vit bien au dessus de nos moyens. Que j'ai de la chance.
    J'aurai payé bien moins que ce que je vais toucher. Et je ne compte pas que dans le futur ma santé va coûter de plus en plus cher et que je contribuer eau de moins en moins.
    Et si je vis plus de 80 ans ... Cf mon calcul simplifié de la retraite ... Je vais être une ruine pour les jeunes générations. Elles devront payer de plus en plus pour moi ...

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire