Michel Sapin ne voit pas de raison de s'alarmer
 

Le ministre des Finances a affirmé qu'il n'avait pas "d'inquiétude particulière" concernant la croissance tricolore, alors que les Britanniques ont choisi de quitter l'Union européenne.

Votre opinion

Postez un commentaire