La Commission européenne est satisfaite de la trajectoire budgétaire de la France.
 

Sans surprise, Bruxelles a annoncé proposer la sortie de la France de la procédure pour déficit excessif. Seule l'Espagne est aujourd'hui encore concernée par cette disposition.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire