Vieux seb bozon afp
 

Lors de son interview dimanche soir sur BFMTV, RMC et Mediapart, Emmanuel Macron a indiqué que la mise en place d'une deuxième journée travaillée mais non-payée pour financer la dépendance était "une piste intéressante". Depuis sa création, la première a rapporté plus de 30 milliards d’euros.

Votre opinion

Postez un commentaire