La primaire de la gauche se déroulera les 22 et 29 janvier.
 

L’organisation du scrutin devrait nécessiter 3,5 à 4 millions d’euros d’investissement. Mais les éventuels bénéfices n’iront pas automatiquement au vainqueur.

Votre opinion

Postez un commentaire