Le FMI prévoit une croissance mondiale plus faible que prévue lors des deux années à venir.
 

Le Fonds monétaire international a maintenu inchangée sa prévision de croissance pour la France, à 1,2% en 2015 et 1,5% en 2016, malgré un contexte international délicat.

Votre opinion

Postez un commentaire