Cambadélis
 

Le Premier secrétaire du Parti socialiste a plaidé pour un changement des critères européens en matière de déficit, jugeant "inévitable" l'abandon de l'objectif des 3% en 2015. Il a également demandé un débat national sur ce sujet.

Votre opinion

Postez un commentaire