Déficit: la France n'a pas intérêt à rester mauvaise élève

Pierre Moscovici espère que la France et la Commission européenne parviendront à un accord.
 

Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques, a déclaré que la Commission européenne pourrait sanctionner la France si aucun accord n'est trouvé concernant le déficit.

Votre opinion

Postez un commentaire