× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Faut-il enfin instaurer une taxe sur les transactions financières ?

Mis à jour le
Faut-il enfin instaurer une taxe sur les transactions financières ?
 

Défendue chiffres à l’appui ce jeudi au G20 par Bill Gates, l'idée d'une taxe sur les transactions financières fait son chemin. Pour Nicolas Sarkozy, elle est «financièrement indispensable et moralement incontournable». D’autres en soulignent le coût...

Votre opinion

Postez un commentaire

120 opinions
  • gribouille380
    gribouille380     

    sur les conneries de moody's and poor.Ca leur fermerait leur grande gueule

  • mycette
    mycette     

    effet d'annonce

  • sergpar
    sergpar     

    tout a fait d'accord ! on peut faire une multitude de petites economies :
    il faut suivre les instructions du RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES dont les auteurs tirent la sonnette d'alarme depuis plus de 20 ans !!!
    les economistes avaient prevu la catastrophe actuelle et a venir pour 2010 !!!!
    si déjà on revoyait a la baisse les niches fiscales on ferait de serieuses economies : la cour des compte dit que 50 milliards de remise fiscale n'apportent aucun avantage au pays ( emplois par exemple) et se contentent d'aller directement dans les poches des tres grosses societes !

    Mais il est vrai que les grosses societes financent les partis politiques ( ump, ps, fn etc...)
    etc.....

  • sergpar
    sergpar     

    OUI et une grosse taxe !!
    et c'est urgent ! et en plus :
    reforme complete des impots,
    un seul mandat pour les politiques,
    passer de 15 % au lieu de 8% pour les grosses societes,
    lutter contre le travail au noir,
    lutter activement contre les fraudes sociales,
    virer les sans papiers,
    ne pas renouveler les cartes de sejours,
    fermer le senat ,
    reduire le nombre d'elus ,
    reduire le nombre de regions et de departements,
    reindustrialiser le pays ,
    acheter francais ,
    acheter europeen,
    redevelopper l'apprentissage,
    former de bons ouvriers,
    reevaluer les salaires trop bas,
    baisser de 10% tous les salaires des politiciens,
    etc.....

  • montoya
    montoya     

    une taxe sur les transactions financières il serait temps que Sarko taxe ses copains.Malheureusement je pense que cela arrivera trop tard car dans la situation ou nous nous trouvons, nous sommes condamnés à la chute.

  • marjac
    marjac     

    oui et en urgence !!!! il faut taxer lourdement les transactions financières, pour calmer les spéculateurs et les Esprits ......

  • Verly.
    Verly.     

    ...qui a fait à l'Etat obligation d'emprunter à des banques privées au taux fixées oar elles. Auparavant l'Etat empruntait à taux zéro à la Banque de France et il n'y avait opas de déficit. Maintenant nous avons une dette de 1600 milliards constituée à 80% par kes agiis que nous leur devons. Il est vrai que cette mesure était destinée à ramener l'inflation au taux zéro, les banques étant censées être beaucoup plus économes et vertueuse que les états. Sauf que là aussi, échec complet l'inflation s'est mise à galoper au point que les biens susceptibles de garantir sa valeur ne représentent plus que la moitié de la monnaie en circulation. Une vérité à méditer: La lettre de Jefferson, citée fort à propos sur ce blog le 7 à 6h42 par où sont passés les visionnaires

  • Verly.
    Verly.     

    ...on en économisera beaucoup plus, directement et indirectement. Lorsqu'il était Président de la République de Gaulle se contentait de sa retraite.

  • là aussi y a des sous
    là aussi y a des sous     

    et hop un petit tout pour voir les retraites des élus par ici ...voila ou sont les dépenses http://www.dailymotion.com/video/x3ksky_regime-tres-special_news#rel-page-8 ça laisse rêveur !!

  • Où sont passés les visionnaires !
    Où sont passés les visionnaires !     

    Je pense que les instructions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’ abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’ au jour om leurs enfant se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis »
    Thomas Jefferson (1802)
    Lettre au secrétaire du trésor Albert Gallatin

Lire la suite des opinions (120)

Votre réponse
Postez un commentaire