En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L’Etat vient de concéder un chèque aux étudiants boursiers pour tenter de calmer l’Unef qui demande le retrait de la loi travail.
 

Ni le passage en force à l'anglaise ni le compromis social à l'allemande ne fonctionnent en France. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ca dépend.

    Payer pour rembourser un système payant obsolète dont on est le premier responsable : oui.

    "Payer" des syndicats pour passer une réforme idiote voir insultante alors qu'on aurait mieux fait de laisser en place les anciennes mesures qui étaient moins coûteuses et plus efficaces (mais qu'on ne fait pas pour ne pas perdre la face, tant pis c'est le sans dent qui paye) : non
    1 pierre 3 coups : financer un partenaire historique tout en passant une mauvaise loi et en donnant l'impression d'être raisonnable.

Votre réponse
Postez un commentaire