Le candidat de la droite à l'élection présidentielle préfère miser sur l'allongement de la durée du travail, par la négociation, pour améliorer la compétitivité et le marché de l'emploi.
 

Le candidat de la droite à l'élection présidentielle a répété, lors de son discours d'investiture, qu'il ne compte pas rétablir cette mesure supprimée par Hollande s'il est élu. Il explique que cela n'a permis ni de restaurer la compétitivité ni de réduire le chômage.

Votre opinion

Postez un commentaire