er
 

La ministre des Armées fait part de sa frustration aux Échos quant au faible taux de disponibilité des aéronefs de l'armée, et prépare une remise à plat du programme de maintenance.

Votre opinion

Postez un commentaire