Banque de France
 

Cette hypothèse est légèrement supérieure au chiffre de croissance atteint lors du premier trimestre (0,2%).

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire