François Hollande s'assume en président "réformiste"

Votre opinion

Postez un commentaire