Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement
 

Le porte-parole du gouvernement a assuré que la publication de six lettres types de licenciement avait pour but de faire "de la pédagogie".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire