Mis à jour le
Emmanuel Macron et son gouvernement  font quelques concessions aux catégories sociales mécontentes de sa politique.
 

Face à la grogne sociale, le gouvernement a effectué un premier recul face aux retraités les plus modestes affectés par la hausse de la CSG et il pourrait rétablir la demi-part des veuves. Il promet aussi un rattrapage aux fonctionnaires les plus "mal payés". Pour les cheminots, la concurrence sur le réseau SNCF francilien serait différée.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire