Hirsch: "C'est dur à supporter mais cela ne met pas en péril l'AP-HP ni la prise en charge des malades"

Hirsch
 

Martin Hirsch, directeur général de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, affirme que le gel des dépenses de personnel ne met pas en péril l'AP-HP.

Votre opinion

Postez un commentaire