× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Richard Ferrand
 

Le président du groupe La République en Marche à l'Assemblée affirme que son groupe déposera un amendement au projet de réforme de l'ISF pour taxer les yachts, voitures de luxe et lingots d'or.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Barbier71
    Barbier71     

    Il faut moins d'une heure pour un yacht de plus de 30 m (ceux-là qui sont visés par le projet de taxe de Monsieur le Député Richard Ferrand) pour appareiller et se rendre dans un des nombreux pays voisins qui ne pratiquent pas cette taxe, ayant compris la manne financière, d’activités et d'emplois que ces yachts génèrent par leurs présences et leurs besoins, sans parler du prestige qui attire les touristes du monde entier…

    Ceux qui pâtiront de cette loi stupide ne seront pas les propriétaires de yachts, bien entendu, ceux-là seront déjà loin, ce sera comme d'habitude le français moyen qui se retrouvera au chômage, car son restaurant, son magasin d'accastillage, son magasin de fleurs, son emploi de service ou chantiers navals fermeront progressivement leurs portes… Monsieur le Député Richard Ferrand a-t-il les compétences pour évaluer le déficit fiscal que cette taxe va induire ?
    Doit-on continuer à honorer les salaires de ces fonctionnaires qui contribuent par leurs incompétences à ruiner la France ?

    CdP

  • Antoine Perry
    Antoine Perry     

    Quelle ignorance des réalités économiques de notre pays, avant d'affirmer que les yachts ne font pas partie de l'économie productive, Mr Ferrand devrait rencontrer les 6 à 7.000 personnes qui vivent directement de l'économie du yachting dans le Sud-Est de la France, il n'y a pas que des fainéants sur la plage sous les palmiers sur la Riviera, il y a aussi des électriciens, des plombiers, des femmes de ménages, etc. qui vivent de l'écosystème du yachting, un précédent gouvernement en 1981 à eu la même idée, résultat tous les yachts sont partis et les emplois ont été perdus, jusqu'à ce que le gouvernement se rende compte de l'énorme erreur commise et face marche arrière, ne recommençons pas le même cirque, renseignez-vous Mr Ferrand......;

  • AGS85
    AGS85     

    Quelle betise! L'état y aurait tellement plus a gagné de la TVA payée si les gens achetaient leurs bateaux en France... A cause de ces démagogies pour faire plaisir aux jaloux, le manque à gagner est beaucoup plus fort.

  • Ut2
    Ut2     

    Ha démagogie quand tu nous tiens ,ou la mendicité de nos dirigeants
    Vraiment ils nous prennent pour des demeures car comme chacun le sait tous ces bateaux sont immatriculés par exemple aux Îles Caïmans donc non imposables chez nous. Encore une plaisanterie au crédit de nos politiques.

  • Guillaume R
    Guillaume R     

    Encore du bruit pour ne rien dire , travaillant dans le secteur et naviguant, je n' ai pas vu de yacht au delà de 100 pieds battant pavillon Français !!!! Pavillon "rouge" offshore...

Votre réponse
Postez un commentaire