Toulouse-Blagnac
 

Parmi les trois candidats à la reprise des 50% du capital de l'aéroport figurent deux Français et un Canadien associé à des Chinois. Cette dernière offre, pourtant la plus généreuse, embarrasse l'Etat.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • solitaire
    solitaire     

    Honte a la France et le dirigeants qui ont laisser faire sa!!! PEUPLE DE FRANCE REPRENONS LE POUVOIR

  • Christophe22300
    Christophe22300     

    Autoroutes, aéroports, etc... L'Etat vend le bien publique à des sociétés privées, qui le répercuteront sur les français avec des tarifs exorbitants. Merci l'Etat

  • AgentK3
    AgentK3     

    Comme toute la France d'ici quelques années... Il faudra penser à remercier nos dirigeants actuels pour cela...

Votre réponse
Postez un commentaire