× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Assemblée
 

Le gouvernement veut réduire l'absentéisme dans la fonction publique. Pour cela, il prône le rétablissement du jour de carence en cas d'arrêt maladie. L'Assemblée nationale a donné son aval.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • éric2952
    éric2952     

    il doit y avoir égalité de traitement, tant pour les jours de carences que pour les retraites, c'est simplement une question de justice sociale!

  • benpardi!
    benpardi!     

    Pour Madame Lebranchu ce qui est "juste, utile et efficace" est que les employés du privé aient 3 jours de carence et ceux du public aucun. Y aurait-il un fonctionnaire ou un communiste pour m'expliquer ? Merci !

  • red11
    red11     

    il était temps ils auraient du en mettre 3

  • red11
    red11     

    il était temps ils aurait due en mettre 3

  • Robespierre974
    Robespierre974     

    Sur le fond, cette restriction d’un droit fondamental qui relève plus de la santé publique que de la comptabilité budgétaire m’interpelle. Ce n’est pas le salarié ou le fonctionnaire qui décide de sa propre initiative de s’arrêter de travailler pour un problème de santé. C’est bien un médecin (9 ans d’études pour les généralistes), qui sur la base d’un diagnostic médical sur le sujet décide si oui ou non celui-ci est apte ou pas à assurer ses obligations professionnelles ? Je veux bien croire que quand on a un rhume on peut travailler, même si la contamination des collègues n’est pas une priorité, mais quand on a une gastro-entérite qui vous colle aux toilettes pendant une nuit ou une journée et que vous êtes complètement déshydraté, que le médecin vous prescrit un repos de 48 heures avec une prise de médicaments pour surmonter ça, alors là je ne vois pas ce que cette sanction financière vient faire la-dedans. Il aurait fallu au législateur traiter le problème sur la base des pathologies et pas uniquement sur l’absentéisme. Si la politique aujourd’hui se résume uniquement à vouloir faire des économies alors il est inutile de nous appeler à voter pour entretenir des députés et sénateurs qui ne servent à rien. Laissons les ministères des finances et du budget gouvernaient le pays, on ne s’en portera pas plus mal...

  • beaudolo
    beaudolo     

    l'Assemblée a-t-elle encore une raison d'exister ?

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Donc prévoir des grèves sous peu car poussés par martinez et mélenche les fonctionnaires pépères vont monter au créneau au lieu de se mettre au travail… et puis, jour de carence ou pas, comme ils auront attrapé un rhume en manifestant, ils seront en maladie à partir du jeudi soir…

Votre réponse
Postez un commentaire