× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
L'État va céder 3,7% de sa participation au capital d'Engie.
 

L'exécutif va céder 3,7% du capital du groupe. L'opération vise à refonder la filière nucléaire notamment à travers Areva qui, ce mardi, a obtenu le feu vert de Bruxelles pour son plan de restructuration. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire