L'État restera encore premier actionnaire de Safran
 

L'exécutif a va céder 1,39% du capital du groupe aéronautique, après avoir déjà vendu 2,64% il y a un an.

Votre opinion

Postez un commentaire