En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le ministère des Finances table sur un taux de prélèvements obligatoires moins fort
 

Bercy a livré ce mercredi 13 avril le programme de stabilité, un document envoyé à Bruxelles qui fait l'inventaire des prévisions économiques sur lesquelles l'Hexagone va bâtir ses textes budgétaires. Le ministère des Finances a revu à la baisse ses prévisions d'inflation et de prélèvements obligatoires.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Jacluc33
    Jacluc33     

    La belle affaire ; apres nous avoir assomés d impôts nouveaux divers et variés pendant 3 ans voila que tres opportunément a 1 an de le Presidentielle il est question de diminuer la pression . Ce gouvernement nous prend à la fois pour des naïfs et des demeurés .

  • grognon
    grognon     

    Le test est simple. faites votre déclaration des impôts sur le revenu, ajoutez les taxes d'habitation et éventuellement les taxes foncières ... et faire le compte. Et là, la magie du relâchement opère.

  • beaudolo
    beaudolo     

    "...le ministère des Finances table toujours sur 1,5% aussi bien pour 2016 que pour 2017. Soit des chiffres plus optimistes que le FMI (qui prévoit 1,1% en 2016 et 1,3% en 2017) ou même que la Commission européenne elle-même qui n'anticipe que 1,3% pour 2016.", ce gouvernement ne nous respecte pas, il nous prend vraiment pour des idiots en plus d'être des "sans dents"!

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Le gouvernement veut relâcher la pression fiscale", sans blague, y aurait-il une raison particulière?

Votre réponse
Postez un commentaire