× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Ce n'est pas la première fois que l'Etat réduit sa participation dans Safran.
 

Le gouvernement a annoncé ce lundi 2 mars avoir réduit un peu plus sa présence au capital de l'équipementier aéronautique, en cédant 3,96% de l'entreprise pour un milliard d'euros. Il reste néanmoins le premier actionnaire du groupe.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • davidabell
    davidabell     

    La bonne nouvelle c'est que l'Etat se désengage de Safran.

    La mauvaise nouvelle, c'est que Mr. Macron veut réutiliser l'argent pour rentrer dans d'autres compagnies au lieu de s'en servir pour désendetter la France...

Votre réponse
Postez un commentaire