Banque de France
 

La Banque de France se montre légèrement plus prudente que l'Insee qui table pour sa part sur une croissance de 0,4% au deuxième trimestre.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire