Philippe Martinez, le leader de la CGT.
 

La confédération syndicale a appelé "solennellement" le successeur de François Hollande à ne pas légiférer par ordonnance pour faire passer sa réforme du code du travail.

Votre opinion

Postez un commentaire