Pierre Laurent
 

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste a estimé ce vendredi sur RMC-BFMTV que les lois européennes permettaient au gouvernement de ne pas ouvrir le rail à la concurrence. Et que le projet de réforme du ferroviaire ne résolvait aucun des problèmes de la SNCF.

Votre opinion

Postez un commentaire