La crise a fait progresser le nombre de chômeurs de longue durée de 400.000 en cinq ans
 

La crise survenue en 2008 a plus durement frappé les personnes aux revenus les plus modestes, selon l'édition 2014 du portrait social de la France. Elle a ainsi stoppé la baisse des inégalités de salaires et augmenté le nombre de chômeurs de longue durée.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    "La crise a ainsi stoppé la baisse des inégalités de salaires".
    FAUX ! La caste des fainéants et des parasites s'augmentent, ne paient pas d’impôts, et bénéficient de la retraite à taux plein.
    OU SONT LES INÉGALITÉS DANS CE CAS ?
    C'est la classe moyenne avec son petit salaire qui paie pour tous ces parasites.
    STOP !!!

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    La crise des subprimes (merci les banques), la crise de la dette (merci les dirigeants des états et les banques) NE PEUT QUE CRÉER DU CHÔMAGE.
    L'argent est concentré dans les poches des 2% français qui ne font rien et vivent comme des parasites du système.
    RÉVOLUTION !!!

Votre réponse
Postez un commentaire