La croissance française plombée par les mouvements sociaux et la consommation

Les Français ont moins consommé qu'attendu au deuxième trimestre 2016.
 

Au deuxième trimestre, le PIB est resté stable au lieu de la hausse de 0,3% initialement attendue. Ceci s'explique notamment par le fait que les dépenses de consommation des ménages ont stagné.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ils savent ce qu'il leur reste à faire, éviter de pondre des lois débiles susceptibles de générer des mouvements sociaux encore plus débiles.

Votre réponse
Postez un commentaire