Le manque à gagner  issu de la Flat tax est évalué à 1,5 milliard d'euros par an.
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, l’économiste Gabriel Zucman estime que la taxe fixe sur les dividendes en cours d’examen à l’Assemblée nationale servira les intérêts des plus hauts revenus. Et selon ses estimations, le manque à gagner pourrait atteindre 10 milliards par an pour l’État.

Votre opinion

Postez un commentaire