× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Michel Sapin a assuré que les dépenses pour le renforcement de la lutte contre le terrorisme seraient compensées par des économies nouvelles.
 

Selon le ministre des Finances Michel Sapin, les mesures prises après les attentats de janvier vont coûter 940 millions d’euros.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • stef945
    stef945     

    C'est bien de dire aujourd'hui que l'on a pas lés moyen, mais il aurait fallu le faire bien avant.

  • Grincheux
    Grincheux     

    Le gouvernement PS coûte aussi cher à la France et à son avenir. La solution, c'est le vote et c'est radical.

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    "La totalité des décisions qui ont été annoncées (relèvent) principalement de la lutte contre le terrorisme. Il faut des gendarmes en plus, un certain nombre de gens spécialisés dans la traque du financement du terrorisme ou un certain nombre de policiers supplémentaires ou dans l'armée (...)" et "il y a eu aussi des dépenses annoncées pour par exemple développer le service civique, tout ceci au total c'est 940 millions d'euros", a déclaré le ministre des Finances.

    Des redéploiements auraient pu contribuer à renforcer le plan vigipirate. La garde républicaine sabre au clair qui salue dans la cour de l'Elysée ou dans les couloirs du Palais Bourbon ou dans celui du Luxembourg serait sans doute plus efficace dans la mise en place du plan vigipirate sur Paris....

Votre réponse
Postez un commentaire