La mairie de Paris avait saisi le Conseil constitutionnel, qui lui a donné raison.
 

Comme c’était déjà le cas partout ailleurs en France, ce sera à la mairie et non plus à la préfecture de décider délivrer les autorisations requises pour ouvrir un commerce le dimanche.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire