Muriel Pénicaud
 

Le gouvernement a dévoilé son arsenal de sanctions. La ministre du Travail promet que ce contrôle ne sera pas "bureaucratique". Une promesse qui ne convainc pas le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Votre opinion

Postez un commentaire