Les revenus des parents pourraient être pris en compte pour le calcul des APL versées aux étudiants, tout comme l'éloignement du lieu d'études.
 

Le groupe de travail parlementaire missionné par Bercy vient de rendre ses conclusions : en ciblant davantage le dispositif, l'Etat devrait économiser entre 300 et 400 millions, en attendant une réforme d'envergure qui pourrait venir en 2016-2017.

Votre opinion

Postez un commentaire