× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
La chambre haute allemande a rejeté l'accord entre l'Allemagne et la Suisse sur la fraude fiscale.
 

L'accord Rubik, qui prévoit de préserver le secret bancaire suisse en échange d'une taxe "à la source" des fraudeurs fiscaux, a été retoqué par la chambre haute allemande. La Suisse a déjà fait part de sa "déception".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • UNDERMYTHUMB
    UNDERMYTHUMB     

    Ce refus du Bundesrat est une bonne nouvelle , signer un tel accord celà veut dire sanctuariser l'anonymat .
    Bon courage

Votre réponse
Postez un commentaire