× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'était engagé à augmenter de 100 euros par mois le minimum vieillesse sur la durée du quinquennat.
 

La ministre des Solidarités Agnès Buzyn a confirmé ce mercredi que plusieurs revalorisations interviendraient en 2018, 2019 et 2020.

Votre opinion

Postez un commentaire