× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Ceux qui emploient une baby-sitter par exemple, touchent un crédit d'impôt de 50%, mais avec une année de décalage.
 

Dès lors que le prélèvement de l'impôt à la source entrera en vigueur, ceux qui emploient une aide-ménagère ou une garde d'enfant devront attendre une année avant de bénéficier du crédit d'impôt de 50% auquel ils ont droit. La fédération des particuliers employeurs demande au gouvernement de revenir sur cette disposition.

Votre opinion

Postez un commentaire