Jean-Luc Mélenchon a dénoncé "des applaudissements à l'idée que les syndicats sont inutiles" ou de "grosses machines" alors que "CGT, FO ou Sud se sont construites dans les luttes".
 

Le projet de loi d'habilitation à réformer le code du travail par ordonnances mentionne la possibilité pour le salarié "d'apporter au syndicat de son choix des ressources" financées par l'employeur. Un article qui n'est pas du goût des organisations patronales et syndicales.

Votre opinion

Postez un commentaire