Mis à jour le
Des dégradations ont été commises à Rennes en marge des manifestations d’opposants à la loi travail en mai-juin 2016.
 

Les commerçants rennais victimes de violence en marge de manifestations contre la loi Travail vont recevoir 600.000 euros d'aides de l'État. À Nantes, les négociations sur ces indemnisations se poursuivent.

Votre opinion

Postez un commentaire