Emmanuel Macron avait provoqué une polémique en septembre, en évoquant le statut des fonctionnaires.
 

Précisant qu'il s'agissait d'une "conviction personnelle", le ministre de l'Économie s'est déclaré favorable à l'augmentation de la part de l'évaluation dans la rémunération des fonctionnaires.

Votre opinion

Postez un commentaire