Mis à jour le
Philippe Marini, le président UMP de la commission des Finances du Sénat, était l'invité de BFM Business, ce lundi 2 juin.
 

Le président de la commission des Finances du Sénat était l'invité de BFM Business, ce lundi 2 juin. Il a notamment réagi au satisfécit partiel accordé par Bruxelles, concernant la stratégie budgétaire de la France.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • JOSENTET
    JOSENTET     

    Sans doute la vraie peur de Bruxelles serait que des anti-économistes pas du tout avertis et Franchement Nauséeux arrivent à leur Funeste Nationalisme et fasse s'effondrer un édifice, certes imparfait, qui aurait pour conséquence l'appauvrissement de tout le continent. Entre deux maux...

  • korben
    korben     

    moi ce que je m'apperçois du fin fond de ma campagne française c'est que le résultat des élections en FRANCE font bouger des lignes
    1er ligne ; enterrement du projet de loi du vote des étrangers aux élections locales
    2eme ligne : accord de BRUXELLES pour un simulacre de sortie de crise de notre pays qui ne trompe aucuns économistes avertis
    3eme ligne : à voir , ça va pas tarder

Votre réponse
Postez un commentaire